Institut interdisciplinaire de recherche et de formation en études de genre -

AAP SciencesPo en collaboration avec UPCité – Professeures et professeurs invités en études sur le genre 2025-2026 

Partager

Équipes juniors soutenues

Les équipes juniors visent à faire découvrir la recherche à des doctorant⋅e⋅s ou à des jeunes chercheur⋅e⋅s (moins de 5 ans après la soutenance de thèse) via un « apprentissage pratique » de celle-ci. Les laboratoires sont financés sur les fonds des Pôles de USPC dans l’objectif de faire travailler ensemble les jeunes chercheur⋅e⋅s intéressé⋅e⋅s par la catégorie d’analyse du genre.

AàP 2021-2022

Coordonné par Zoé Yadan (UP, CERLIS), Marine Quennehen (EHESS, CRESPPA),  Inès Anrich (Paris 1, CRHXIX), Alix Sponton (Sciences Po, OSC) et Margot Lenouvel (Sorbonne Université, GEMAS), le laboratoire Parentalités plurielles et genre (également appelé le Réseau d’études pluridisciplinaires sur les paternités et les maternités) met à l’honneur les nouveaux enjeux se posant dans l’étude de la parentalité dans sa pluralité, au regard du genre et dans des contextes variés, en favorisant les dialogues entre chercheur·es et la visibilité de leurs travaux sur ces thèmes. Trois axes principaux structurent nos ambitions théoriques et empiriques : Le premier interroge la définition de la parentalité, le deuxième la parentalité dans des contextes de vulnérabilité et de mise à l’épreuve, et le dernier porte plus précisément sur la place du genre, au regard de l’âge et selon les contextes géographiques et culturels. Depuis 2016 des séminaires de recherche ouverts sont organisés et permettent aux chercheur·es de se rencontrer et de discuter des travaux pluridisciplinaires portant sur la parentalité. Plusieurs évènements ont été organisés depuis l’obtention du statut de laboratoire jeunes chercheur·es : un colloque en février 2020, une journée d’étude en avril 2021, la publication d’un numéro thématique et sa valorisation au cours d’un séminaire. Nous tenons à jour un blog pour relayer les activités de notre réseau.

Financements au fil de l’eau 2021

Le Réseau francophone de recherche sur l’intersexuation (RéFRI) a pour objet de favoriser la recherche francophone sur les réalités intersexes et des personnes présentant des variations du développement sexuel. Il cherche à développer les recherches dans tous les champs universitaires et favorise l’interdisciplinarité. Créé à l’initiative de personnes intersexes impliquées dans la recherche universitaire, il valorise également les expertises hors milieu académique. Il encourage la valorisation des travaux et l’entraide entre personnes impliquées dans la recherche sur l’intersexuation. Il développe des événements et des publications autour de ces thématiques, dans une perspective de droits humains telle que définie par les conventions internationales

Financements 2017

Un premier appel à projet a été lancé au printemps 2017 ; les projets suivants ont été soutenus :

Un deuxième appel à projet pour des équipes junior a été lancé au printemps 2019. Ont été soutenus :

  • Contraception et genre (renouvellement)
  • Parentalités plurielles et genre (création)

 

Partager